Montaha GHARIB – Claude DONNAY

HORIZONS Un recueil via Facebook

"Horizons" est un recueil à deux voix, un livre de partage entre deux sensibilités poétiques, entre deux univers a priori culturellement différents. Ma rencontre avec Montaha Gharib s'est faite par le biais des réseaux sociaux. Je postais des textes, elle aimait la poésie. Naturellement nos chemins se sont croisés. Montaha Gharib a été et est encore partiellement professeur de français au Liban, métier que j'exerce moi-même en Belgique. Sa connaissance de la littérature française et notamment de sa poésie, nous a menés à nous poser des questions sur la création poétique, sur les sources d'inspiration des poètes et plus particulièrement sur le rôle des réseaux sociaux, comme Facebook, dans le processus d'écriture. Pouvait-on envisager l'idée que Facebook puisse stimuler le processus de création ? Après plusieurs mois, nous en sommes arrivés à répondre par l'affirmative. Facebook a bien un effet positif sur la production de textes. Si certains poètes ont besoin de silence et de solitude pour créer, d'autres aiment avoir un retour quasi immédiat sur leur production. Or, entre le moment de l'écriture, l'édition d'un manuscrit et les éventuels commentaires d'un parfois trop rare lecteur, il peut s'écouler une éternité, qui souvent donne au poète le sentiment d'une vanité de son entreprise. Dès lors, Facebook permet au poète d'avoir un retour immédiat sur son écriture, par le biais des "j'aime" et des commentaires. Facebook permet aussi des expérimentations comme celle menée entre Montaha Gharib et moi-même durant presque une année. Il ne s'agit pas d'un échange de textes ou d'une juxtaposition, mais bien d'une tentative d'écriture à deux voix. Pour être plus concret, disons que l'un des des poètes écrit un texte et que l'autre lui répond à partir d'un vers ou d'une image qui l'inspire. Parfois c'était Montaha Gharib qui postait un texte, parfois c'était moi. Peu à peu a surgi une cohérence textuelle, une ligne directrice presque inconsciente, qui a donné au recueil une seule et même identité. Si nous avons choisi d'inscrire nos deux noms sur la couverture, nous aurions tout aussi bien pu choisir un pseudonyme unique, tant les textes s'appellent et se répondent dans une même unité de ton. En ce qui me concerne, c'est la troisième fois que je vis ce type d'expérience. Un recueil intitulé "D'ailes et de lumière" a été écrit sur des textes de Véronique Rives et un autre, "40 échanges", est le fruit d'une écriture de Christine Sepulchre sur mes propres textes. L'originalité du recueil "Horizons", c'est l'échange des écritures, le va-et-vient de l'une à l'autre. Pour Montaha Gharib, il s'agit de son premier recueil et celui-ci la pose d'emblée comme un auteur à suivre dans le paysage poétique du Liban et du Proche-Orient. Facebook peut donc être un vecteur important pour la rencontre des sensibilités, des écritures, qui sans le réseau social, n'auraient sans doute jamais eu l'opportunité de se croiser. Cette expérience originale peut être un argument à mettre en avant pour contrer cette pensée souvent répandue dans le milieu culturel qui consiste à affirmer de façon péremptoire que les réseaux sociaux ne sont que des lieux d'étalage de la bêtise et la vacuité des femmes et des hommes qui vivent en ce début de XXIème siècle.

Claude DONNAY

Montaha Gharib Claude Donnay, Horizons, Bleu d'Encre Editions, 2015. Véroniques Rives Claude Donnay, D'ailes et de lumière, Bleu d'Encre Editions, 2013. Christine Sepulchre Claude Donnay, 40 échanges, Ed. Le Coudrier, 2015.

Extraits

Je lave mon linge A l'eau du jour

Au pourpre du soir Je tricote l'amour

A l'aube je goûte le monde Avec des yeux d'enfant

De mon rêve de soie J'invente les mots

Ruisselante dans la pénombre Je vole ma vie fouillant les nuages

Dansant les chemins de hasard Qui mènent à ton horizon

Montaha Gharib


*** Et si loin des décombres d'un été Lavandière d'un ciel trop gris

Tu traversais les mers Pour étendre sur mes fils Tes rêves de soie

Quand le temps se fait court La vie allonge son ombre Pour encore boire à l'horizon du jour

Claude Donnay

horizons.jpg