La pluie la terre flagellée

Les nuages fondus en une masse grise

Un pachyderme en larmes

Tout est à vif

Même la peau à l'abri des murs

Vient une envie de se frotter

A l'eau d'en haut

De se vautrer dans l'eau d'en bas

Comme un lavement

Au retour d'un exil

Ah ces jours de pluie

D'hypocrisie humide

Où l'on croit sentir

Que le temps ne passe pas